USA : Une fille née sans mains gagne un concours d’écriture cursive

Anaya Ellick est la fière gagnante du concours national d’écriture Nicholas Maxim aux USA pour la deuxième fois. Anaya, âgée de 9 ans, n’a même pas les mains, l’exploit est époustouflant. Eh oui cette petite fille née sans mains gagne un concours d’écriture.

Anaya n’utilise pas de prothèse car, dit-elle, ils la ralentissent. Et clairement, elle n’en a pas besoin. En tenant son crayon entre ses poignets, l’écolière de Greenbrier Christian Academy à Chesapeake, en Virginie, a récemment remporté le Prix spécial Nicholas Maxim pour l’excellence en écriture cursive.

LIRE AUSSI: Michelle 7ans plus jeune écrivaine d’Afrique

Son enseignante a dit à WVEC qu’elle avait travaillé dur pour apprendre la cursive. Et ce, pour pouvoir participer à la catégorie cursive. ” Anaya est un modèle pour tout le monde “, a déclaré l’enseignante, Sarah Cannaday. « Ses camarades de classe la voient faire les mêmes tâches et ils sont souvent étonnés qu’elle puisse faire aussi bien qu’eux, parfois même mieux. »

USA : Une fille née sans mains gagne un concours d’écriture cursive - livoirienne.com
USA : Une fille née sans mains gagne un concours d’écriture cursive – livoirienne.com

Ce n’est pas sa première victoire pour l’écriture

Anaya a remporté le même prix il y a deux ans. La directrice de la compétition Kathleen Wright a déclaré à ABC News en 2016 que les juges étaient « stupéfaits » quand ils ont vu l’entrée d’Anaya. «Son échantillon d’écriture était comparable à quelqu’un qui a des mains», a-t-elle dit.

«Anaya est une jeune femme remarquable. Elle ne laisse rien entraver ce qu’elle a prévu de faire». A déclaré Tracy Cox, directrice de la Greenbrier Christian Academy, dans un communiqué de presse.«Elle est une travailleuse acharnée et possède la meilleure écriture de sa classe.Sa détermination est une source d’inspiration pour nous tous à GCA ».

Pour ceux qui se le demande, l’écriture cursive est actuellement pratiquée dans les pays de tradition latine. Elle est également appelée « écriture courante » ou « en lettres attachées ». C’est une émanation des écritures « ronde », « bâtarde », ou « anglaise », dépouillées de leurs pleins et déliés depuis la disparition de l’usage de la plume.

N’hésitez pas à nous donner vos impressions en commentaire.

Source: Afrimag

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.