Nigéria: cinq lycéennes ont créée une application pour identifier de faux médicaments au Nigeria.

Une équipe de cinq lycéennes nigérianes a rendu leur pays et l’Afrique fiers de leur fierté. En effet, l’équipe remporte la médaille d’or junior au sommet mondial de la technovation. Événement organisé au Silicon Valley en Californie, aux États-Unis. Une application pour identifier de faux médicaments au Nigéria est toujours bienvenue.

Les filles ont présenté une application qu’elles ont créée pour identifier de faux médicaments au Nigeria. Promise Nnalue, Jessica Osita, Nwabuaku Ossai, Adaeze Onuigbo et Vivian Okoye de l’État d’Anambra se sont qualifiés pour la finale avec leur application, FD-Detector (détecteur de faux médicaments). L’application exploite le code-barres d’un médicament pour en vérifier l’authenticité et la date de péremption.

LIRE AUSSI: 13 ans et codeuse: Tomisin Ogunnubi crée une application

Elles ont mis en œuvre avec succès leur plan d’entreprise à l’aide de l’application en s’associant à la NAFDAC (Agence nationale pour l’administration et le contrôle des aliments et drogues). Une agence chargée de la réglementation des médicaments au Nigéria, pour commercialiser l’application et contribuer à sauver des vies.

Les seules finalistes Africains

Sav e A Soul ont été les seuls finalistes africains dans la catégorie junior de 6 équipes. Et elles ont remporté une bourse de 12 000 $. Cette victoire devrait faire beaucoup pour promouvoir l’application. Application qui contribuera à réduire l’infiltration de faux médicaments sur le marché pharmaceutique.

Sous la tutelle d’Uchenna Onwuamaegbu-Ugwu, PDG d’Edufun Technik STEM , les Golden Girls ont passé cinq mois à la recherche et au développement du FD-Detector. Ce qui a balayé plus de 2000 applications concurrentes pour se qualifier pour la finale à San Francisco.

Technovation est un programme qui offre aux filles du monde entier l’occasion d’acquérir les compétences en programmation dont elles ont besoin pour devenir des entrepreneurs et des leaders en technologie.

Chaque année, les filles sont invitées à identifier un problème dans leurs communautés. Puis elles sont invitées à les résoudre en développant des applications Android qui permettraient de résoudre ces problèmes.

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.