A 11 ans, Naomi Oloyede prononce un discours impressionnant sur la corruption à l’UNODC

A 11 ans, Naomi Oloyede a récemment représenté le Nigéria lors d’une conférence sur l’éducation à la justice anticorruption à Vienne, en Autriche. Son allocution devant l’auditoire a émerveillé l’ensemble des Nations Unies. Elle a été repérée lors d’un débat sur «Comment lutter contre la corruption au Nigéria» et sélectionnée par l’ONG Step Up pour le développement social et l’autonomisation, en collaboration avec le Bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), pour représenter son pays d’origine Conférence de niveau à Vienne, en Autriche.

En tant que représentante pour les enfants à la conférence sur l’éducation à la règle de droit, la fillette de 11 ans a profité de l’occasion pour exhorter les dirigeants et les décideurs politiques à passer à l’action.

LIRE AUSSI: Cette militante sourde gagne un concours d’éloquence avec un discours sur les violences conjugales

Dans son discours très ovationné, Oloyede a commencé par décrire la dure réalité du monde d’aujourd’hui :

«Dans le monde, nous vivons dans la corruption et le crime organisé est à l’ordre du jour. Il ne se passe guère de jour sans que nous entendions parler de corruption. Que faire pour lutter contre la corruption?

Je résisterai à la tentation de la pression des pairs, j’apprendrai à dire non aux actes répréhensibles. Je m’exclurai rapidement des groupes qui planifient ou commettent des crimes dans ma société et je ferai rapport aux autorités ».

Elle a également évoqué ses espoirs d’avenir en déclarant: «En tant qu’enfants, nous voulons grandir dans un endroit où règnent la paix, le pouvoir et le respect de la légalité».

Naomi Oloyede 11 ans lance un appel à l’action

Oloyede a conclu son discours en appelant à l’action en déclarant: «L’avenir des enfants et des jeunes est entre les mains de nos décideurs. Je tiens à plaider avec vous, afin d’ unir vos efforts pour faire de notre monde un lieu meilleur, sûr et inclusif ».

S’adressant à Pulse Nigeria à propos de cette expérience, le jeune prodige des politiques a déclaré: «Je tiens à remercier Dieu pour cette opportunité. Je tiens à remercier mes parents, mes enseignants et les autorités scolaires pour le soutien précieux qu’ils m’ont apporté. C’est ce qui m’a permis de me qualifier pour cet événement ».

«Le discours que j’ai prononcé a suscité l’ovation de tout le monde. J’étais fière de moi-même et de mon pays, le Nigéria, que je représentais». Elle a ajouté:« J’ai dit que l’avenir des enfants et des jeunes dépendait des décideurs. J’ai ajouté que les jeunes devraient unir leurs efforts pour faire du monde un meilleur endroit pour le futur ».

Source: Agoraafricaine.info

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.