Mae Jemison: première astronaute afro-américaine

Mae Carol Jemison, née le 17 octobre 1956 à Decatur, Alabama, est une ingénieure, médecin et une astronaute afro-américaine de la NASA. Elle est notamment connue pour être la première femme noire à aller dans l’espace. Et ce, en tant que spécialiste de mission à bord de la navette spatiale Endeavour. Mae Jemison a rejoint le Groupe d’astronautes 12 en 1987 et a été choisie pour participer à la mission STS-47. Mission durant laquelle elle a tourné autour de la Terre pendant 8 jours du 12 au 20 septembre 1992. Elle est la première astronaute afro-américaine.

Elle est la plus jeune des trois enfants de Charlie Jemison, un charpentier et Dorothy Green une institutrice à l’école élémentaire Ludwig van Beethoven de Chicago dans l’Illinois. Sa famille y a emménagé, quand Jemison avait trois ans, afin de profiter de meilleures possibilités d’éducation.

Aimant la science et les arts elle a commencé à danser à l’âge de onze ans. Après ses études secondaires à la Morgan Park High School (en) de Chicago, elle est acceptée en 1973 à l’Université Stanford, alors qu’elle n’a que seize ans. Elle en sort en 1977, avec un Bachelor of Science en génie chimique et un Bachelor of Arts en études africaines et afro-américaines. En 1981 elle obtient son diplôme de docteur en médecine au Weill Medical College de l’université Cornell.

Mae Jemison a été refusé lors de sa première inscription à la NASA

En 1983, elle a été refusée lors de sa première inscription à la NASA, mais y entre en 1987. Son travail à la NASA avant son vol orbital inclut des activités de soutien au Centre spatial Kennedy en Floride. Mais aussi, la vérification des logiciels de la navette dans le laboratoire d’intégration. Elle était dans la première classe d’astronautes sélectionnés après l’accident de Challenger en 1986.

Mae Jemison a effectué sa seule mission spatiale du 12 septembre au 20 septembre 1992 en tant que spécialiste de mission STS-47. Elle a pris plusieurs petits objets d’art en provenance de pays ouest-africains. Ainsi qu’ une photo de Bessie Coleman, la première femme afro-américaine à obtenir sa licence de pilote.

LIRE AUSSI: Nigéria: elle crée la première ambulance volante d’Afrique de l’Ouest

STS-47 était une mission de coopération entre les États-Unis et le Japon. Mae Jemison a enregistré 190 heures, 30 minutes et 23 secondes dans l’espace ce qui fait presque 8 jours. Elle a quitté la NASA en mars 1993.

Mae Jemison quitte la nasa et fonde sa propre entreprise

En 1993, elle fonde sa propre entreprise, le Groupe Jemison de recherches pour développer la science et la technologie dans la vie quotidienne. Elle a plus tard crée une fondation éducative. Et via cette fondation, elle est la directrice du projet 100 Year Starship (en) financé par la DARPA. Elle a écrit plusieurs livres pour enfants et est apparue à la télévision plusieurs fois. Notamment dans un épisode de Star Trek : The Next Generation. Elle a plusieurs doctorats honorifiques et a été intronisée au National Women’s Hall of Fame et à l’International Space Hall of Fame.

Refusée à la Nasa, elle n’a baissé les bras jusqu’à ce qu’elle y soit accepté en 1987. Comme Mae Jemison, nous devons lutter pour ce que nous voulons.

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.