Les grossesses à risque: causes et symptômes

La grossesse à risque est une grossesse où soit la mère, soit l’enfant souffre d’une pathologie qui les met dans des conditions difficiles. En d’autres termes, cela signifie que des complications peuvent survenir et aggraver la santé de la maman et/ou du bébé. Un suivi médical fréquent et adapté est donc indispensable. Quelles en sont donc les causes? Les grossesses à risque ont des symptômes à connaitre absolument pour prévenir tout mal.

Les grossesses à risque sont causées par plusieurs choses à savoir:

L’âge de la mère

Tomber enceinte lorsqu’on est adolescente peut empêcher un bon suivi de la grossesse à cause du délai avant la prise en charge. Les risques d’hypertension artérielle, d’anémie et d’accouchement prématuré sont également plus élevés. Les mères âgées de plus de 35 ans ont des grossesses généralement sans complications, mais courent légèrement plus de risques de fausse couche, de grossesse extra-utérine, d’hypertension et de diabète. Enfin, une première grossesse après l’âge de 35 ans comporte un risque élevé d’accouchement par césarienne, de travail prolongé et d’anomalies chromosomiques.

LIRE AUSSI: Les violences sexuelles faites aux femmes

Mode de vie

Si une mère consomme de l’alcool ou du tabac pendant sa grossesse, elle se place automatiquement dans la catégorie à risque. La consommation d’alcool peut augmenter le risque d’alcoolisation fœtale, de syndrome de mort subite du nourrisson, de fausse couche et de mort du bébé à la naissance. Le tabagisme expose également le fœtus au risque de syndrome de mort subite du nourrisson, de naissance prématurée et de certaines anomalies congénitales.

Hypertension artérielle

Les femmes qui souffrent d’hypertension devraient consulter un médecin spécialisé. Un suivi régulier de leur tension artérielle est essentiel pour éviter les risques de lésions rénales, d’accouchement prématuré, d’insuffisance pondérale à la naissance et de pré-éclampsie.

Diabète et obésité

Il est crucial pour les femmes diabétiques de gérer leur glycémie avant de tomber enceinte et tout au long de leur grossesse. Au cours des premières semaines, l’hyperglycémie peut causer des anomalies fœtales. Même les femmes dont le diabète est maîtrisé nécessitent un suivi particulier pendant la grossesse pour minimiser les risques de complications. L’obésité est la principale cause de diabète. Un suivi est donc également indispensable si la future mère souffre d’obésité ou de surpoids, afin qu’elle reste en bonne santé.

Certaines maladies

Les femmes atteintes d’insuffisance rénale peuvent avoir des grossesses saines, mais il est important de gérer la maladie pour réduire les risques d’accouchement prématuré, d’insuffisance pondérale à la naissance et de pré-éclampsie. Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques, un trouble hormonal qui interfère avec l’ovulation, ont souvent des problèmes de fertilité, de fausse couche, d’hypertension artérielle, de diabète gestationnel, de pré-éclampsie, et d’accouchement prématuré.

Naissances multiples

La grossesse de jumeaux, triplés, quadruplés, etc, comporte une probabilité de 50% de naissance prématurée. Parmi les autres complications possibles, il y a aussi les anomalies et l’insuffisance pondérale à la naissance. Beaucoup de mamans trouvent la gestation multiple difficile pour plusieurs raisons. De bons soins prénatals et un suivi régulier sont essentiels.

Premier accouchement prématuré

Les mères qui ont déjà accouché d’un enfant prématuré, avant les 37 semaines de grossesse, courent un risque plus élevé d’accouchement prématuré avec leur grossesse actuelle. Pour ces mamans, des traitements adaptés peuvent aider à minimiser les risques.

Les différents symptômes d’une grossesse à risque

Les symptômes révélateurs d’une grossesse à risque peuvent différer selon la nature exacte du problème. Par mesure de précaution, il est recommandé de consulter rapidement un médecin en cas de :

  • saignements vaginaux importants (à noter que les petits saignements du premier trimestre, les spottings, sont généralement bénins, mais doivent quand même être signalés),
  • saignements même peu abondants durant le 2e et le 3e trimestre,
  • violents maux de tête,
  • pertes de connaissance,
  • troubles visuels,
  • vives douleurs abdominales,
  • gonflement des mains et du visage.

Pratiquement toutes les femmes sont susceptibles d’avoir des grossesses à risque. Le mieux est de se rendre à l’hôpital régulièrement pour se faire suivre. Plus vite les risque sont détectés, moins il y’aura de complication pendant la grossesse.

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.