Coronavirus: en Côte d’Ivoire, plusieurs rayons des supermarchés vides

Après les mesures préventives concernant le coronavirus données par du président Alassane Ouattara, les Ivoiriens décident de faire des réserves. Comme dans plusieurs pays, le coronavirus en Côte d’Ivoire laisse plusieurs rayons des supermarchés vides.

Pour lutter efficacement contre ce mal, des mesures ont été prises par les autorités ivoiriennes. Notamment la fermeture de l’école, des lycées et collèges, des universités pour 30 jours. Les bars et boîtes de nuit, les maquis et restaurants n’échappent pas à ces précautions ainsi que l’annulation de spectacles… Même les églises, mosqués et autres, ne dérogent pas à la règle.

LIRE AUSSI: Coronavirus kits de dépistage rapide seront fabriqués au Sénégal

Coronavirus: en Côte d'Ivoire, plusieurs rayons des supermarchés vides - livoirienne.com
Coronavirus: en Côte d’Ivoire, plusieurs rayons des supermarchés vides – livoirienne.com

A Abidjan, les populations se ruent dans les supermarchés pour s’approvisionner en denrées de première nécessité. Le club Sococé l’un des plus grands supermarchés de Côte d’Ivoire, se vide. Des files d’attente à la caisse qui n’en finissent pas, des chariots pleins de provisions, riz, huile, sardine, savon, pack d’eau…

« Avec cette histoire de coronavirus là, on ne sait pas quand on pourra vivre en paix. Le mieux est de faire ses réserves », révèle une mère de famille.

Plusieurs supermarchés presque vides

Aux quatre coins de la capitale économique, les citoyens se ruent vers les surfaces pour faire le plein de provision. Et ce, dans l’attente d’un éventuel confinement total.

A Angré le spectacle est le même, l’hypermarché CDCI connaît en ce mardi matin une affluence digne de jour de fête. Les clients se bousculent.

Ce mercredi, nous nous invitons à Bingerville pour voir l’état des lieux. Et le constat est le même. En entrant au supermarché CDCI, nous n’étions pas surpris de voir presque tous les étagères vides. Aucun pack d’eau disponible, les sachets de lait, d’omo, les sacs de riz, les bouteilles d’huiles, les papiers hygiéniques. Même les bouteilles de sucreries et de boissons alcolisése manquent à l’appelle.

En Côte d’Ivoire, il y a officiellement neuf(9) cas dont le premier cas détecté guéri.

Au-delà des supermarchés, la population se rue aussi vers les marchés.

A Adjamé, on se croirait au temps des fêtes tant il y avait du monde qui se ruaient sur les cartons de poissons, les légumes… Malgré le prix du kg de viande passé à 2500Frs, la majorité des tables des bouchers étaient vides ce mardi à 11 heures. Les femmes s’affairaient autours des commerçant.es pour acheter le nécessaire en gros.

Difficile même d’avoir des taxis pour faciliter le retour chez soit. « Cela fait plus de 2 heures que mes enfants et moi sont entrain de chercher un taxi en vain.» Nous dit une dame arrêtée toute fatiguée.

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.