Raïssa BANHORO “La jeunesse Ivoirienne peu entreprendre et réussir.”

Jeune trentenaire amoureuse des pâtes et du placali à la sauce graine, Banhoro Raïssa est un ingénieur en science de l’informatique.
Vainqueur de plusieurs prix de développement Web et Mobile en Côte d’ivoire et en Afrique, elle est le « code au féminin de la Côte d’Ivoire ». Son statut lauréate du prix RFI Chalenge et son amour pour les codes l’amène à créer une entreprise de prestation de services Numériques « Banhoro Service Group » qui a depuis sa création réalisée plusieurs Site Web et Application Mobile et vient depuis peu d’ouvrir une école de code qui vise à accompagner les jeunes diplômés qui malheureusement n’ont pas les compétences dans les différents métiers lié au numérique. « IGS (Ivoire Geek School) se veut être la référence en thème de « formation de praticiens et non de théoriciens des métiers liés aux numériques.

livoirienne
livoirienne

«Raïssa Banhoro et SIMPLON »
« Dans le cadre de la réalisation d’un projet, je recherchais des collaborateurs que je finie par trouver, mais je me suis rendue compte qu’une bonne partie des postulants à mon offre de développeur Web et Mobil, avait un Curriculum Vitae attrayant mais n’arrivait pas à assurer dans la pratique.
C’est alors que commence à réfléchir sur « comment accompagner mes jeunes frères et sœurs développeurs à acquérir des compétences en plus des diplômes.

Au même moment une entreprise Social était à la recherche d’une personne pour piloter un projet pareil en Côte d’Ivoire. Et coup de chance pour moi, parce que le projet collait à ma vision »

livoirienne
livoirienne

Banhoro Raïssa rencontre Simplon Co qui ouvre en Décembre 2018 une première fabrique à Abidjan et en Mars 2019 une seconde.
Simplon est une entreprise Sociale qui forme des jeunes, des demandeurs d’emploi, des personnes en reconversion professionnelle, des handicapés, des refugiés, des enfants,… aux métiers liés au numérique. Cette formation dure 7 mois et est entièrement gratuite.
A l’issue de ses formations qui ont pour ses deux (2) premières promos accueillaient 48 apprenants, chacun d’entre eux se retrouve insérer dans une entreprise en stage ou en contrat à durée déterminée (CDD) avec certain qui envisage de créer leur entreprise.
Mais Raïssa Banhoro est Formelle, pour elle, pour entreprendre dans un domaine, il faut se former en apprenant au près des devanciers en entreprise avant de se lancer.
Cette formation a permis à 48 personnes d’avoir du boulot et s’occuper de leur famille pour ceux qui en ont à charge.

livoirienne
livoirienne

Mais ce n’est pas tout. Cette collaboration entre Raïssa Banhoro et Simplon Côte d’Ivoire a permis à plus de 200 femmes d’être initiée au digital et à 300 enfants de découvrir le monde du numérique.

La jeunesse Ivoirienne peu entreprendre et réussir. Mais ce parcours montre surtout que de jeunesses ivoiriens peuvent s’entraider et aider à l’insertion professionnelle. Nos Gouvernants ne pourront pas tout faire tout seul.

Leave a comment

ivoirienne © 2020.

Tous les droits réservés.